Accueil Humeurs Capoeira – Combat et rythme

Capoeira – Combat et rythme

5 min lues
0
0
59
Capoiera

Définition Wikipedia France: La capoeira est un art martial Afro-brésilien qui puise ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples béninois du temps de l’esclavage au Brésil.

Voici quelques images du Contra Mestre Papa Leguas, capoeiriste accompli et membre du groupe Corda de Ouro. On peut admirer et apprécier le chemin à parcourir pour arriver à une telle maîtrise.

Contra Mestre Papa Leguas – Corda de ouro

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Art martial et exportation récente du Brésil, la capoeira se développe et trouve de plus en plus d’adeptes, d’élèves et de mestres à travers le monde. Parlez à un capoeirista de sa passion et il vous dira que son groupe est fantastique et qu’il a rencontré des sportifs et athlètes incroyables et complets, qu’il apprend le brésilien, joue du berimbau et chante des quadras au rythme du pandeiro ou de l’atabaque. Et c’est sans doute absolument vrai. Un des sens du terme capoeira est « renaissance ». Alors que chacun puisse y trouver de quoi prendre un peu plus goût à la vie semble logique.

Les origines de cet art de combat sont un peu floues, mais chacun s’accorde à dire qu’il a été développé par les esclaves noirs du Brésil, mélange de danse, d’exutoire physique et de défense face à l’oppression des maîtres esclavagistes. Né d’un besoin de survie, la capoeira est profondément synonyme de vie . Camouflée en échange rythmé telle une danse improvisée, elle s’avère être une forme de combat et de self-défense qui allie fluidité de mouvements, esquives, contre-attaques et acrobaties de façon éclatante.

Une des beautés de cet art est que vous pouvez choisir d’y prendre ce qui vous convient. Si certaines figures s’imposent presque au capoeirista, certains n’en préfèreront pas moins le côté chant ou celui musical, entre percussions et vibrations. C’est une occasion de développer sa connaissance d’une culture mixte, colorée et vive, et de travailler à ses propres capacités physiques, découvrir de nouveaux horizons et muscles qu’on ne soupçonnait d’exister en nous… Je ne peux qu’inviter les plus curieux à se joindre au jeu et à la roda. Et pour info, on peut décider de s’y mettre à tous les âges, il suffit de connaître ses limites; pour se rendre compte bien assez tôt qu’on en vient à les repousser et dépasser rapidement. Allez, quelques images supplémentaires de capoeiristas en pleine démonstration…

Porto da Barra – Roda na rua

Image de prévisualisation YouTube

N’hésitez pas à joindre le Grupo Porto da Barra à Montréal.  Salve!


Vous habitez Sheffield, Derby ou Leeds, je vous invite à rejoindre le groupe Corda de ouro

Mestre Espirro Mirim – démonstration – Corda de Ouro – London Image de prévisualisation YouTube
(Désolé, je ne suis pas reponsable du choix musical qui s’éloigne largement du style de musique de la capoeira)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par bloguetrotteur
  • Une retraite active?

      OK, je n’y suis pas encore arrivé; OK, j’en suis même à des kilomètres,…
  • The big ask

    Bon, OK ce n’est pas exactement ce que j’appellerais un titre accrocheur, ni u…
  • Phytorestore, pour dépolluer naturellement

    Votre ville cherche à améliorer le niveau de pollution environnementale mais s’y pre…
Charger d'autres écrits dans Humeurs

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Clare and the reasons

Merci Fabien pour cette découverte vraiment planante… Cliquez sur l’image pour…