Accueil Voyages, endroits, us et coutumes Quelques trucs avant de changer de pays, voire de continent…

Quelques trucs avant de changer de pays, voire de continent…

4 min lues
0
0
24

Bon, je me sens un peu en verve aujourd’hui, alors j’en profite.

Voici une ou deux recommandations que je ferais à quiconque veut déménager d’un pays ou continent à l’autre:

1) Allez faire un tour sur place avant de faire le grand pas. Visiter en éclaireur permet d’éviter certaines déceptions ou à l’inverse, vous aider à renforcer votre sentiment.

2) Vous avez des contacts sur place? Entretenez de bonnes relations avec eux, ils seront précieux.

3) D’ailleurs, en ce qui concerne les contacts, n’oubliez pas de rendre visite à votre consulat, ambassade… C’est courtois et cela permet d’exister sur les listes électorales etc. Ce qui pourrait être pratique à l’avenir.

4) Ne coupez pas totalement les ponts avant de partir. Que ce soit à la banque, chez le notaire ou ailleurs, assurez-vous de donner vos coordonnées. Faites aussi, voire surtout, en sorte de rester régulièrement actif et en contact: Un compte en banque bien entretenu en dit beaucoup plus long que bien des références de nos jours. Et ouvre bien des portes…

5) Prenez le temps de vous installer tranquillement. Ne cherchez pas nécessairement à tout faire à la fois, tout acquérir rapidement. Vos besoins vont changer avec votre environnement et style de vie, alors soyez patient et ouvert aux bonnes opportunités et occasions.

6) Soyez patient. Les habitudes locales sont certainement différentes des vôtres, l’administration pas la même (pas de miracle, il faut du temps pour tout et partout…), les papiers à remplir tout autres, et les surprises seront multiples. Soit patient, petit scarabée, et affronte les voies mystérieuses et frustrantes de la nouveauté avec calme et sérénité.

7) Informez vous des habitudes locales: Pas de surprise, au Canada on affiche les prix hors taxe et avant pourboire. Passez à la caisse et on vous donne le prix + taxes, normal. Au café ou dans un restau ou bar, on s’attend à ce que vous ajoutiez le pourboire. A Montréal, cela correspond en moyenne aux taxes que vous venez de payer… A l’inverse, à Paris on vous fait payer cher dès le départ, mais vous n’avez pas l’obligation d’allonger la sauce après.

 

Bon, si je pense à d’autres choses j’en ajouterai plus tard. C’est tout pour le moment.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par bloguetrotteur
Charger d'autres écrits dans Voyages, endroits, us et coutumes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Vacances, bientôt j’oublie tout

Bon, il fait toujours un peu frette de nos jours, mais on garde le moral… Raison num…